Mot du président 

9ffe2f_108a00395560479bb7e18f68e637137dEn France, il y a près de 20 000 étudiants camerounais, dont près de 15 000 seulement île-de-France. En effet, en banlieue parisienne, ces étudiants sont répartis sur plusieurs écoles (d’ingénieurs et de commerce) et universités. Pour la plupart de ces écoles, un service d’accueil des étudiants internationaux existe. Mais ce service n’existe pas pour toutes les écoles, et s’arrête parfois à l’accueil, sans suivi du processus d’intégration des étudiants. De plus, jusqu’en 2013, aucune Association d’Étudiants Camerounais de Paris (AECP) n’existait officiellement. C’est donc dans cette optique qu’elle a été créée. Véritablement, le 28 septembre 2014, conformément à la loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d’association, l’AECP a vu le jour, par l’initiative d’un groupe d’étudiants du groupe EFREI. Cette association depuis ce moment-là a pour but de :

  • Créer et renforcer les liens de solidarités entre ses membres;
  • Participer à l’intégration des étudiants camerounais en France en général et dans la région parisienne en particulier, grâce à des excursions, des activités sportives et culturelles;
  • Subvenir dans la mesure du possible aux éventuels besoins des membres;
  • Promouvoir l’image de l’Afrique en général et du Cameroun en particulier.

En somme l’AECP a pour vocation de créer un réseau soudé de jeunes camerounais. Alors, si vous souhaitez rejoindre le mouvement, sentez vous libre de prendre contact avec notre service de  communication à l’adresse contact.aecp@gmail.com.

Boris MBOUMEHANG
Président AECP

 

 Siège social 

Le siège social de l’AECP est situé à l’adresse de son Président. Il pourra être transféré par simple décision du conseil d’administration. Les changements d’adresse ne modifient en rien les présents statuts. La durée de cette association est illimitée. Elle pourra prendre fin à tout moment sur simple consentement mutuel entre adhérents et le conseil d’administration.

 

Assemblée général 

L’AECP se réunit pendant l’année selon une périodicité mensuelle proposée par le conseil d’administration. Elle attend les rapports mensuels sur l’activité du conseil d’administration et sur la situation financière et morale de l’association. Tout adhérent peut demander lors d’une assemblée générale, la modification des statuts. Cette dernière ne peut avoir lieu qu’après approbation de la majorité absolue des adhérents présents. Nous retrouver